Lits
Chambres obcures
|1989-1994

Nous connaissons la belle et triste histoire de ce peintre chinois
qui s’était perdu dans son tableau, et n’avait jamais reparu. Ces brumes suspendues, cet espace sans fond, ces lointains vagues, ouverts vers l’infini rêveur, l’avaient dissous. Nathalie Hervieux, elle aussi, se mêle à son œuvre, mais, fille de l’Occident, c’est pour s’y retrouver elle-même, non y disparaître mais s’y incorporer. D’abord peintre, Nathalie Hervieux rêvait d’entrer dans ses tableaux. Mais une double matérialité, la sienne et celle du tableau, l’en empêchait évidemment. La photographie lui offrit la possibilité d’entrer dans l’espace virtuel de l’optique et de le nourrir de sa propre présence, de le peupler de ses bougés, de l’épaissir par des compénétrations successives, feutrages de réalités qui, successivement, s’effacent et se renforcent les unes les autres. Ainsi nous montre-t-elle que la photographie peut évoquer une matérialité sensible mais que celle-ci peut être patiemment construite, couche après couche, comme les glacis du peintre, et pourtant en restant dans le seul univers des lumières, des ombres et des couleurs.

 

 

 

 

Jean-Claude Lemagny
| Photographie contemporaine | LA MATIERE L’OMBRE LA FICTION
| Bibliothèque Nationale de France | 1995

 

Je donnerais ma tête à couper

s’il n’y avait

entre les draps

les plis et tout ce qui se tait

quelque sangsue alitée

prête à tout

prisonnière des chambres obscures

de l'oubli.

 

 

 

 

 

« La sangsue alitée »
| Nathalie H 2003


| LA FEMMES EN COUCHES

Peut-être parce que le portrait de soi est impossible à l'homme
que le visage qu'il contemple est un faux visage - un masque -
peut-être que pour reconquérir son image
quelque chose doit se défaire, s'abimer, se tordre
alors, dans ces images improbables,
la ressemblance est constamment déjouée l'identité déconstruite
le corps détourné le visage déformé les traits bouleversés.

| Présence
imparfaite transparence effacement empreinte impression suaire
surface épiderme ensevelissement perte de soi

| Absence
chair de lumière corps sans consistance figures emprisonnées
visages reflétés qui déjà disparaissent quand on croit les saisir

Peut-être seulement qu'en retour, d'une image à une autre,
dans cette exploration des limites de la perte et de la dispersion,
dans les intervalles d'autant d'évocations, l'être se constitue.

 

 

 

 

Nathalie H 1991 | à propos des Lits


 | scroll horizontal >>> Lit 16 - pose n°1
© Nathalie Hervieux 1990 - Tous droits réservés
Lit 20 - pose n°1
| photographie couleur 80x80
© Nathalie Hervieux 1991 | Collection Fonds départemental de Seine Saint Denis
Lit 18 - pose n°4
| photographies couleur 60x60
© Nathalie Hervieux 1990 - Tous droits réservés | collection privée
Lit 21 - poses n° 1 et 2
| photographies couleur 45x45
© Nathalie Hervieux 1991 | collection Bibiothèque Nationale de France
Lit 10 - poses n° 1 et 2
| photographies couleur 60x60
© Nathalie Hervieux 1989 - Tous droits réservés | collection privée
  Lit 18 - poses n°1,2,3
| photographies couleur 80x80
© Nathalie Hervieux 1990 | Collection Frac Basse-Normandie
  Lit 19 - pose n°1
| photographie couleur 80x80
© Nathalie Hervieux 1991 - Tous droits réservés | collection privée
Lit 12 - pose n°1
| photographie couleur 80x80
© Nathalie Hervieux 1990 - Tous droits réservés | collection privée
Lit 15 - pose n°1
| photographie couleur 80x80
© Nathalie Hervieux 1990 - Tous droits réservés | collection privée
Lit 22 - pose n°1
| photographie couleur 100x100
© Nathalie Hervieux 1992 - Tous droits réservés | Centre National de la photographie
Lit 23 - pose n°1
© Nathalie Hervieux 1992 - Tous droits réservés
Lit 23 - pose n°2
© Nathalie Hervieux 1992 - Tous droits réservés
Lit 24 - poses n° 1 et 2
| photographies couleur 80x80
© Nathalie Hervieux 1991 - Tous droits réservés | collection privée
Chambre obscure | Lit 29 pose 2
| photographie couleur 60x60
© Nathalie Hervieux 1994 | collection Bibliothèque Nationale de France
Chambre obscure | Lit 29 pose 1
| photographie couleur 60x60
© Nathalie Hervieux 1994 | collection Bibliothèque Nationale de France
Chambre obscure | Lit 28 pose 1
| photographie couleur 60x60
© Nathalie Hervieux 1994 | collection Bibliothèque Nationale de France
Chambre obscure | Lit 28 pose 1
| photographie couleur 60x60
© Nathalie Hervieux 1994 | collection Bibliothèque Nationale de France
Chambre obscure | Lit 28 pose 1
| photographie couleur 60x60
© Nathalie Hervieux 1994 | collection Bibliothèque Nationale de France
Chambre obscure | Lit 31
| photographie couleur 60x60
© Nathalie Hervieux 1994 | collection Bibliothèque Nationale de France
Chambre obscure | Lit 32
© Nathalie Hervieux 1995 - Tous droits réservés